RT 2012

RT Rénovation

AUDIT ENERGETIQUE

Infiltrométrie

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE
ASSISTANCE A MAITRISE D'OUVRAGE

Réglementation thermique rénovation

La réglementation thermique des bâtiments existants, dite « RT Existant » a été mise en place en 2007. Lorsqu’un propriétaire souhaite effectuer des travaux sur son bien immobilier, que ce soit dans le secteur résidentiel ou dans le secteur tertiaire, il est systématiquement concerné par cette réglementation.

Il existe deux types de réglementations pour les bâtiments existants, en fonction de l’année de construction du bâtiment, de la surface et du montant des travaux : la RT “globale” et la RT “éléments par éléments”.

La RT Existant « Globale »

Lors d’une rénovation énergétique lourde, l’estimation des travaux à effectuer pour atteindre les objectifs de performance énergétique est donnée en fonction de la valeur initiale de la consommation d’énergie.

Ainsi, il est important d’évaluer cette consommation d’énergie initiale, dans le but de déterminer le montant des travaux à effectuer. De plus, cette évaluation permet d’orienter ses choix pour définir les éléments sur lesquels renforcer son action.

La performance énergétique globale à atteindre est celle que le bâtiment aurait atteinte si tous les éléments susceptibles d’influer sur la consommation énergétique (isolation, chauffage, production d’eau chaude, refroidissement, ventilation, éclairage, utilisation des énergies renouvelables) avaient été remplacés.

Dès lors que la performance énergétique globale après rénovation satisfait l’exigence minimale de résultat, la performance énergétique de chacun des éléments du bâtiment est laissée au libre choix du maître d’ouvrage.

La RT Existant « Eléments par éléments »

Lorsque les maîtres d’ouvrage remplacent ou installent un élément dans le bâtiment, tel que l’isolation, un équipement de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement, de ventilation, ou, pour les bâtiments tertiaires, un équipement d’éclairage, la RT existant les oblige à installer des produits dont la performance énergétique doit être supérieure ou égale aux caractéristiques données dans l’arrêté du 3 mai 2007.

La RT existant « élément par élément » concerne 8 points du bâtiment qui sont particulièrement stratégiques pour baisser sa consommation énergétique :

  • L’isolation des parois opaques
  • L’isolation des parois vitrées
  • Le chauffage
  • L’eau chaude sanitaire
  • Le refroidissement
  • La ventilation mécanique
  • L’éclairage non résidentiel
  • Les énergies renouvelables

Grâce au remplacement ou à l’installation d’équipements performants, l’efficacité énergétique des bâtiments sera améliorée significativement.

Ce qui change au 1er janvier 2018

  • Hausse des exigences de performances thermiques pour les parois opaques
  • Hausse des exigences pour les parois vitrées :Uw ≤ 1.9 W/(m².K) et nouvelles exigences pour les portes de maisons individuelles, vérandas et verrières ;
  • Ventilation :pour les pièces principales non ventilées, en cas d’isolation des parois ou remplacement des baies, obligation de créer des entrées d’air ;
  • Confort d’été :exigences sur le facteur solaire en cas de remplacement de protection solaire, remplacement de fenêtres de toit ou remplacement de baies ou façades rideaux pour les bâtiments tertiaires ;
  • Chauffage / Eau chaude sanitaire / Refroidissement / Ventilation :
    • Suppression des exigences déjà prévue par les règlements éco-conception ;
    • Renforcement des exigences sur l’isolation des réseaux ;
    • Renforcement des exigences sur les émetteurs à effet joule avec une variation temporelle de 0.6K et option de détection de présence ou détection d’ouverture des fenêtres ;
    • Classe de régulation IV ou plus pour les dispositifs de chauffage centralisé ;
    • Dans les bâtiments tertiaires, obligation d’avoir des systèmes indépendants de ventilation pour des usages différents et obligation de réguler la ventilation en fonction de l’occupation
  • Eclairage
    • Extinction automatique de l’éclairage dans les bâtiments tertiaires, parcs de stationnements, et parties communes ;
    • Gradation en fonction de l’éclairage naturel obligatoire pour les bâtiments tertiaires ;
    • Puissance maximale installée de 1.6 W/m² de surface utile pour les bâtiments tertiaires.
Pour toute demande de renseignement complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter ! Les devis sont gratuits.

56 route du Haut Jacques
88470 LA BOURGONCE

contact@aec88.fr

07 86 96 77 67